Share
  • Writer

Hwang Jungeun

  • Birth
    1976 ~
  • Occupation
    Novelist
  • First Name
    Jungeun
  • Family Name
    Hwang
  • Korean Name
    황정은

Description

  • English
  • French
  • After her debut, Hwang won the 2010 Hanguk Ilbo Literature Award and through her "​Into the World of Passi" won the Shing Dong Yeob Literature award in 2013. Hwang also hosted two podcasts. One was the "Author's Room" section of the 2012 Sound of Munjang and the other one was the “Radio Book Dabang” from January 2013 to May 2015. Her latest book "​Let Me Continue​" is also available as an audio book which is a service provided by ‘The Book’ (Simin Ilbo). Hwang has one work translated into English by Asia Publisher, titled Kong’s Garden and was one of four featured speakers at a bilingual author’s roundtable in Myeongdong Seoul on September 12, 2015​...

     

    Source URL: https://en.wikipedia.org/wiki/Hwang_Jung-eun

  • Le monde littéraire de Hwang Jeong-eun mêle fiction et réalité dans un style baroque. La littérature coréenne moderne est caractérisée par une rupture franche avec les traditions d'écriture pré-moderne du récit. Auparavant, le roman historique était quasiment la norme dans le monde littéraire, avec seulement une poignée d'œuvres exploitant toutes les libertés de la narration. Hwang Jeong-eun, cependant, ne cherche pas à reproduire les problèmes qu'elle voit dans la société coréenne, mais plutôt de les interroger par des jeux de mots ou par des allusions. Même quand elle écrit sur la pauvreté, l'isolement, la maladie ou la mort, les joies et les espoirs de la vie quotidienne sont toujours dépeints avec humour.Le travail de Hwang est marquée par un investissement remarquable dans la refonte constante de la langue. Elle mélange ainsi à loisir les signifiants et les signifiés pour créer son propre langage. Ainsi, dans Je vis avec un Gokdo (Naneun Gokdowa salgo-itda), un animal présumé être un chat est appelé un « Gokdo » indépendamment de sa vraie nature. Hwang se délecte à séparer le signe du référent dans ses histoires, tout en menant une réflexion sur la langue.Le premier roman de Hwang, Cent ombres (Baegui geurimja, 2010), est une réussite esthétique qui a su parfaitement capturer l'imaginaire politique et sociologique de la littérature moderne coréenne. Ce récit est l'histoire d'un marché de l'électronique plus ou moins décrépit qui est voué à la démolition montrant l'obsession du renouvellement et de la construction en Corée du Sud. Telle une observatrice attentive de la société qui célèbre le succès obtenu par la construction et le réaménagement, l'auteur attire notre attention sur les petites choses qui disparaissent dans le décor culturel de Séoul et de la Corée. De cette façon, elle vise aussi à englober dans ses récits le sort des faibles et des démunis pris dans ce tourbillon du réaménagement

     

    Source URL: https://fr.wikipedia.org/wiki/Hwang_Jeong-eun

Translated Books (6)

Book Proposals (3)

E-Book (1)

News from Abroad (8)

International Events (2)

Report/Texts (2)

Video (3)