Share
  • Book
  • French

LES CERISIERS DU JAPON

Description

La quatrième de couverture

Tombée dans l’oubli après son passage en Corée du Nord peu avant la guerre de Corée, l’œuvre de YI Tae-jun récemment redécouverte figure désormais au rang de classique de la littérature coréenne du XXe siècle.

YI Tae-jun attache avec des mots les êtres et les choses qu’il veut garder auprès de lui : un couple qui quitte son village natal pour un avenir qu’il pense meilleur ; un écrivain entre deux âges qui trouve une seconde jeunesse grâce à sa rencontre avec l’une de ses jeunes lectrices…

 L’auteur illustre à travers les récits de vie de ses contemporains une Corée partagée entre une douceur de vivre et les changements brutaux d’un pays à la recherche de sa modernité.

YI Tae-jun quitte la Corée du sud et passe avec toute sa famille en Corée du Nord rejoindre le jeune régime communiste. À la prestigieuse université Kim Il- seung de Pyongyang il était dit : «Il y a en France Maupassant, en Russie Tchekhov, aux Usa O’Reilly et en Corée Yi Tae-jun». Cet auteur né en 1904 est devenu en Corée du Nord, un auteur de référence, avec une soixantaine de nouvelles et 18 romans. Il a disparu, inexplicablement, vers 1956.

 

 

Source: http://www.decrescenzo-editeurs.com/portfolio-items/les-cerisiers-du-japon/

 

Works List

Translated Books (8)

News from Abroad (2)

LTI Korea Library Holdings